LE FILS DE JEAN

Étiquettes

Les deux  premiers films de la sélection !

Synopsis :

À trente-cinq ans, Mathieu ne sait pas qui est son père. Un matin, un appel téléphonique lui apprend que celui-ci était canadien et qu’il vient de mourir. Découvrant aussi qu’il a deux frères, Mathieu décide d’aller à l’enterrement pour les rencontrer. Mais, à Montréal, personne n’a connaissance de son existence ni ne veut la connaître. Il se retrouve en territoire hostile.

Réalisé par : Philippe Lioret
Avec : Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan
Long-métrage : France/Canada
Genre : Drame
Durée : 1H38
Année de production : 2016
La Bande annonce :

flyer_large.jpg
Données du film
Réalisé par : Rafi Pitts
Avec : Johnny Ortiz, Rory Cochrane, Aml Ameen
Long-métrage : France / Allemagne / Mexique
Genre : Drame
Durée : 1H57
Année de production : 2016
Distributeur : Sophie Dulac Distribution

Synopsis
Nero a 19 ans, il a grandi aux Etats-Unis puis s’est fait déporter au Mexique. Etranger dans le pays de ses parents, il est décidé à repasser la frontière coûte que coûte. Il parvient enfin à retrouver son frère, Jesus, qui vit à Los Angeles. Pour échapper à la vie de misère à laquelle le condamne sa condition de clandestin, sa dernière chance pour devenir américain est de s’engager dans l’armée. Sa seule solution : devenir un green card soldier.

La bande annonce : 

LE PRIX JEAN RENOIR PRESENTATION

 

 

Vous allez participer à une aventure peu commune et qui va nous occuper toute l’année.

PRESENTATION DU PRIX

Le Prix Jean Renoir des lycéens est attribué par un jury de lycéens à un film choisi parmi huit films préselectionnés par un comité de pilotage national composé de représentants de la DGESCO, de l’inspection générale de l’éducation nationale, du CNC et de la fédération nationale des cinémas français.

Le Prix Jean Renoir des lycéens met l’accent sur l’engagement des lycéens en tant qu’acteurs et membres de jury.

En 2015.2016, 52 établissements ont participé au prix (environ 1/ 3 par académie)

DEROULEMENT

  • 8 films français et européens sont sélectionnés et seront vus au Kosmos, soit en projection spéciale , soit en projection dans la programmation habituelle. En mai, 2 élèves délégués élus par la classe participeront à une rencontre nationale avec des critiques, des artistes et des professionnels du cinéma et défendent le choix de leur classe. A l’issue de cette rencontre qui privilégie la discussion et l’échange, le film lauréat sera choisi. La cérémonie de remise du Prix 2016 a eu lieu à la Fémis (Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son, à Paris)
  • Lors de cette cérémonie est également attribué, par un jury de critiques professionnels, un prix de la critique récompensant les meilleurs des centaines de critiques de films publiées sur le site du Prix par les lycéens participants.
  • Les partenaires: le Centre national du cinema et de l’image animée, La Fondation Auchan, Orange, la Fédération national des cinémas français, Le Centre d’Entrainement aux methodes d’Education Active, le Réseau Canopé, Les cahiers du Cinéma, la revue Positif

LES ACTIVITES DURANT L’ANNEE

Pour participer à la remise du prix

  • Ecriture de critique autour de chaque film
  • Elaboration de questions pour chaque film

Pour faire vivre le projet: une multitude d’activités possibles 

  • Avant le film :

Recherche documentaire au CDI autour du thème d’un film

  • Présentation de l’univers d’un réalisateur, en classe, sous forme d’exposé, par un ou plusieurs élèves
  • Présentation des acteurs du films, sous forme d’exposé, par un ou plusieurs élèves (avec des extraits vidéo)
  • Présentation d’un métier du cinéma, central pour le film à venir (chef opérateur, compositeur de musique de films etc.)
  • Découverte en classe de l’univers filmique d’un réalisateur à travers la projection d’extraits
  • Découverte du texte littéraire ayant inspiré le film, dans le cas d’une adaptation
  • Adaptation scénaristique d’un extrait du texte littéraire ayant inspiré le film, dans le cas d’une adaptation
  • Imaginer l’histoire d’un film d’après son titre, imaginer l’histoire du film d’après sa bande-annonce,imaginer une scène clé du film, à partir du résumé du film, imaginer l’affiche du film (lorsqu’il n’est pas encore sorti), d’après son titre ou son pitch (bref résumé)

A l’occasion des projections

  • Présentation de l’univers d’un réalisateur, du film projeté ou de son contexte thématique, par un ou plusieurs élèves, en salle (avant la projection)
  • Projection suivie d’un débat animé par l’équipe du cinéma, un membre de l’équipe du film ou un specialiste du sujet traité

Après les films  

Travail de rédaction et de création 

  • Critique de film: travail sur l’analyse du film à partir de photogrammes
  • apprendre à construire une argumentation à partir de l’observation et de l’analyse
  • La vidéocritique : préparer, mettre en scène et filmer sa critique de cinéma (diffusion possible sur le site du PJRL)
  • Le débat argumenté en classe : organisation de joutes oratoires, pouvant déboucher sur la rédaction d’une synthèse
  • Le débat télévisé : organiser et filmer un débat en classe, en prenant exemple sur une émission de cinéma (diffusion possible sur le site PJRL)
  • Le débat radiophonique : organiser et enregistrer un débat en classe, en s’inspirant du « masque et la plume » (diffusion possible sur le site PJRL)
  • Créer un journal scolaire (papier ou numérique ou audio ou audiovisuel) du cinéma, à diffuser dans l’établissement
  • Partager l’expérience d’un film ou d’une rencontre cinéma sur le site du PJRL (compte rendu écrit ou filmé)
  • Rencontre avec un réalisateur ou un membre de l’équipe dans la langue de la V.O. du film (de visu, par correspondance ou par skype)

Pensez à consulter le site Facebook dédié au Prix ! 

Source : Eduscol Prix Jean Renoir des Lycéens

Les épreuves anticipées en classe de Première Littéraire

Étiquettes

 

LES TPE ( Travaux personnels encadrés)

Les TPE visent à diversifier les modes d’appropriation des contenus des programmes en prenant appui sur une démarche interdisciplinaire. Ils visent également à développer chez les élèves les capacités d’autonomie et d’initiative dans la recherche et l’exploitation de documents, en vue de la réalisation d’une production qui fait l’objet d’une synthèse écrite et orale. Sur un sujet dont ils ont délimité les contours en accord avec leurs professeurs, les élèves élaborent en groupe, une production individuelle ou collective à partir de ressources documentaires variées. Au cours des différentes étapes de la recherche et de la production du TPE, les enseignants suivent les élèves dans leur progression, et vérifient la pertinence des informations sélectionnées par rapport au sujet choisi.

Caractéristiques

Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée. Le carnet de bord individuel est la mémoire indispensable de leur itinéraire.

Ils doivent croiser au moins deux disciplines.

Les élèves peuvent envisager tout type de réalisation sur des supports divers tels que maquettes, poèmes, une de journal, dossier écrit, expérience scientifique, vidéo, représentation théâtrale, pages Internet, affiches, etc.

Quelle que soit la production envisagée, la démarche doit impérativement comporter des phases de recherche et d’exploitation de documents. Ce travail documentaire permet, à son tour, d’affiner la problématique et de décider de la réalisation la plus cohérente avec le sujet choisi.

L’évaluation doit porter sur l’ensemble du parcours et prendre en compte, non seulement la production, mais aussi sa présentation écrite et orale.

Évaluation au baccalauréat:

  • Une partie notée sur 8 points par les enseignants du lycée
  • Présentation finale devant jury note sur 12 points
  • L’épreuve a généralement lieu au retour des vacances de février .

 Les travaux personnels encadrés sont une activité obligatoire en classe de première des séries générales. Ils sont évalués au baccalauréat sous forme d’épreuve anticipée obligatoire. Cette épreuve est dotée d’un coefficient 2 portant sur les points supérieurs à la moyenne.

Le carnet de bord n’est pas évalué ni mis à la disposition du jury d’examen : il éclaire l’équipe pédagogique dans le suivi et l’aboutissement du TPE.

La note synthétique est individuelle et distincte de la production. Elle se présente sous forme de deux pages maximum, retraçant la démarche suivie et le bilan du travail effectué.

LES MATIERES SCIENTIFIQUES : Le PROGRAMME EN 1ère Littéraire

Sciences de la Vie et de la Terre / Physique et Chimie

Thème 1 : Représentation visuelle

  • Chapitre 1 : L’œil et la vision
  • Chapitre 2 : Couleurs et Arts

Thème 2 : Nourrir l’humanité

  • Chapitre 3 : Qualité des sols et de l’eau
  • Chapitre 4 : Conservation des aliments

Thème 3 : Féminin / Masculin (Sciences de la Vie et de la Terre)

Thème 4 : Le défi énergétique (Physique et Chimie)

  • Chapitre 5 : Activités humaines et Ressources énergétiques
  • Chapitre 6 : Utilisation et Gestion de l’énergie

Épreuve du baccalauréat

Durée : 1h30. Coefficient : 2

Le sujet de l’épreuve comporte trois parties. Deux parties ne peuvent pas concerner le même thème.

La première partie (sur 8 points) porte sur l’un des deux thèmes communs aux sciences de la vie et de la terre et à la physique et chimie, c’est-à-dire Représentation visuelle ou Nourrir l’humanité. Cette partie s’appuie sur un ensemble de un à trois documents et amène à rédiger une réponse argumentée et scientifique portant sur des questions de société, où il faut faire preuve d’esprit critique.

La deuxième partie (sur 6 points) concerne le thème spécifique de la physique et chimie (le défi énergétique) OU un thème commun aux deux disciplines, qui n’a pas fait l’objet de la question de la première partie.

La troisième partie (sur 6 points) porte sur le thème spécifique aux sciences de la vie et de la terre (Féminin/Masculin) OU un thème commun aux deux disciplines, qui n’a pas fait l’objet de la question de la première partie.

Pour chacune de ces deux dernières parties, le sujet peut s’appuyer ou non sur des documents, et demande une réponse rédigée ou il peut prendre la forme d’un questionnaire à choix multiples (QCM).

L’évaluation peut porter sur les connaissances et/ou leur utilisation ainsi que sur la mise en œuvre d’un raisonnement.

EPREUVES ANTICPEES DE FRANÇAIS

  • Epreuve écrite : duree 4 heures coefficient 3

Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l’ensemble. Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n’excédant pas trois pages). Il doit s’inscrire dans le cadre d’un ou de plusieurs objets d’étude du programme de première, imposés dans la série du candidat

Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l’ensemble. Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n’excédant pas trois pages). Il doit s’inscrire dans le cadre d’un ou de plusieurs objets d’étude du programme de première, imposés dans la série du candidat

Qu’il soit ou non accompagné de questions, le sujet offre le choix entre trois types de travaux d’écriture, liés à la totalité ou à une partie des textes étudiés : un commentaire ou une dissertation ou une écriture d’invention. Cette production écrite est notée au minimum sur 16 points pour les sujets des séries générales

  • Epreuve orale

Durée : 20 minutes.Temps de préparation : 30 minutes. Coefficient 2

Le déroulement de l’épreuve: l‘examen oral se déroule en deux parties de chacune 10 minutes qui s’enchaînent et sont précédées d’un temps de préparation de 30 minutes. Le temps consacré à accueillir le candidat et à remplir la fiche d’évaluation est d’environ 10 minutes. Chacune de ces deux parties est évaluée sur 10 points.

La première partie de l’épreuve: durant la première partie de l’épreuve, le candidat rend compte de la lecture qu’il fait d’un texte choisi par l’examinateur dans le descriptif des lectures et activités. Cette lecture est orientée par une question initiale à laquelle il doit répondre en partant de l’observation précise du texte, en menant une analyse simple et en opérant des choix afin de construire une démonstration.

La deuxième partie de l’épreuve: la seconde partie de l’épreuve est un entretien, pendant lequel l’examinateur s’attache à conduire un dialogue permanent avec le candidat.

Les objectifs de l’entretien

  • approfondir et à élargir la réflexion, en partant du texte qui vient d’être étudié
  • évaluer les connaissances du candidat sur l’œuvre ou l’objet d’étude
  • apprécier l’intérêt du candidat pour les textes qu’il a étudiés ou abordés en lecture cursive